Journal d’un AssaSynth : tome 2

Dernière lecture, “Journal d’un AssaSynth – tome 2 – Schémas artificiels” de Martha Wells, aux éditions L’Atalante.


Ce que j’en pense

Dans la même lignée que la première novellas, ce petit volume se lit très facilement.

Passé la barrière du côté très narratif, un peu normal puisque l’on est dans la tête d’un androïde, on se prend au jeu à imaginer tous les éléments qui nous sont décrits, à presque se prendre pour l’AssaSynth en question, et voir à travers les différentes caméras.

Différent du premier tome dans sa vision, le récit se concentre plus sur les ressentis de cet androïde que sur de l’action, sans être lassant.

Je dirais quand même que ces novellas sont réservées aux adeptes de la fiction futuriste où bots et androïdes font partie intégrante de l’univers.

Un bon petit moment.

A suivre.


Et vous, l’avez-vous lu ?
Quel est votre avis ?


Résumé

Les SecUnits se moquent pas mal des actualités. Même après avoir piraté mon module superviseur et débloqué mes accès, je n’y ai jamais prêté grande attention. D’abord, parce que les téléchargements de contenu multimédia risquent moins de déclencher les alarmes éventuelles des réseaux locaux et satellitaires, mais surtout, parce que les informations sont d’un ennui mortel et que je me fiche éperdument des querelles entre humains tant que je n’ai pas 1) à y mettre un terme, 2) à nettoyer après eux.
Où AssaSynth se fait passer pour un humain augmenté et embaucher comme consultant de sécurité auprès de trois scientifiques en litige avec leur employeur…
Entre voyage dans la galaxie et exploration de mine abandonnée, Schémas artificiels sonde davantage la conscience émergente du narrateur. Ses relations avec d’autres intelligences artificielles dessinent une fresque de personnages non-humains d’une grande profondeur, rappelant le cycle de « La Culture » de Iain Banks. Et à se mettre au service d’humains, AssaSynth découvre à quel point il est délicat de ne pas s’attacher émotionnellement à ceux qu’on protège…

Informations éditeur

  • Tarif : 10.90 €
  • Auteur : Martha Wells
  • Illustrateur : Pierre Bourgerie
  • Parution : 20.06.2019
  • Collection : La Dentelle du Cygne
  • Format : 145×200 mm
  • Pages : 128

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.