Les Veilleurs de Glargh

Dernière lecture, “Les Veilleurs de Glargh” de John Lang, aux éditions Octobre, une aventure dans le monde de Naheulbeuk.


Ce que j’en pense

Si comme moi vous avez lu tous les livres du Donjon de Naheulbeuk, vous serez peut être surpris par les premières pages de ce roman, le style varie légèrement comparé à ses prédécesseurs, mais on s’y fait très vite.

Comme nous sommes dans le monde de Naheulbeuk, on ne peut faire sans une fière équipe de bras cassés, d’humour un poil potache et… d’aventures.

Le long du récit, nos “Furets“ tentent de mener à son terme une enquête qu’on ne leur confie pas, forcément non sans mal.

Une aventure prenante, du mystère, des personnages attachants mais pas forcément des plus doués, ont fait de ce livre un très bon divertissement post vacances.

Si vous ne connaissez pas Les Donjons de Naheulbeuk, rassurez-vous, vous pouvez lire ce roman sans problème, et une fois ceci fait, foncez lire les Donjons !!!


Et vous, l’avez-vous lu ?
Quel est votre avis ?


Résumé

Dans la grande cité de Glargh, en terre de Fangh, de fiers soldats font régner l’ordre. Bon, la plus grande part du boulot consiste à faire des rapports sur les dégâts provoqués par les aventuriers, mais la présence des uniformes rouges dans les rues rassure les badauds. C’est déjà ça.
Parmi ces respectables veilleurs, l’unité Furets est considérée comme de la bleusaille incompétente. Et plutôt mal assortie, par-dessus le marché : autour de l’héritier d’une longue lignée de charcutiers, on trouve notamment un ingénieur porté sur la bouteille, une amazone à la beigne facile, un médecin trop bavard, une Drow susceptible, un nobliau pistonné et même un Nain ! Puis voilà qu’on leur colle, en plus, une experte en magie dont personne ne sait trop quoi faire…
Quand les Furets se voient confier une véritable mission, ils s’imaginent que leur chance a tourné. Enfin une enquête digne de ce nom, et sur un double meurtre ! Mais à mesure que les indices pointent vers des personnages aussi puissants que dangereux, les Furets commencent à douter. L’affaire ne serait-elle pas trop grosse pour eux ? À croire qu’ils ont été choisis exprès pour échouer !
Avec les événements curieux liés à l’apparition d’un démon géant dans le stade de Glargh, l’urgence du Conseil de Suak et une guerre naissante contre Gzor, la soldatesque glarghienne risque de crouler bientôt sous les problèmes.

Informations éditeur

  • Tarif : 21.90 €
  • Auteur : John Lang
  • Illustration : Marion Poinsot
  • Couleur : Sylvie Sabater
  • Parution : 21.08.2019
  • Collection : Naheulbeuk
  • Format : 153×240 mm
  • Pages : 384

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.